Plus d’un milliard de personnes pourraient être déplacées d’ici à 2050