Réchauffement climatique et risques environnementaux : l’aquaculture au bord de la noyade

Article en ligne
Changer de cap ou couler. C'est en somme le dilemme auquel doit faire face l'aquaculture. Avec une croissance de 6 % par an, le secteur semble en pleine forme. Et pourtant, selon le groupe d'investisseurs éthiques Fairr, il est confronté à des risques environnementaux majeurs, à une dépendance aux antibiotiques et au réchauffement climatique. Une urgence à laquelle il doit vite s'adapter pour ne pas sombrer.