Réduire les émissions de méthane dans les rizières grâce aux bactéries « câbles »

Article en ligne
La riziculture mondiale a un impact négatif sur le climat, car les rizières émettent de grandes quantités de méthane. La collaboration de chercheurs danois et allemands a peut-être trouvé une solution à l’impact considérable de la production mondiale de riz sur le changement climatique. En ajoutant des bactéries « câbles » conductrices d’électricité dans le sol renfermant les plants de riz, ils pourraient réduire les émissions de méthane de plus de 90 pour cent.