Suisse-Érythrée: une coopération controversée

Article en ligne
L’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (OSAR) se dit surprise d’apprendre que la Suisse entend prolonger de trois ans sa coopération au développement en Erythrée. Rien n’indique en effet un recul des violations massives des droits humains commises par le régime érythréen. Aux yeux de l’OSAR, il est problématique de lier les objectifs de la politique de développement aux objectifs de la politique de migration.