Une occasion ratée pour le marché des produits laitiers et de la viande – étude de cas au Cameroun

Article en ligne
La croissance démographique et l’urbanisation rapide sont associées à un accroissement de la demande de légumes frais et de produits d’origine animale qui, théoriquement, devrait être satisfaite par les agriculteurs locaux des régions environnantes. Or, le commerce mondial et transrégional, ainsi que les initiatives de développement, vont souvent dans le mauvais sens et entravent, plutôt qu’ils ne renforcent, les liens ruraux-urbains. C’est ainsi qu’au Cameroun, le marché des produits laitiers et de la viande a été faussé et nécessite une amélioration systématique.
Thèmes
Pays