CNUCED XIII: victoire des pays du Sud

Article politique
Après une semaine d’âpres négociations, la conférence quadriennale de la Cnuced s’est terminée hier à Doha par une victoire des pays du Sud.

Malgré les essais répétés des pays industrialisés, dont la Suisse, de limiter le mandat de l’organisation et ses analyses sur les questions macro-économiques, un document final a pu être adopté par consensus. Il permet à la Cnuced de continuer à travailler sur la crise financière et les grandes questions macro-économiques du point de vue des pays en développement.

Grâce à un sursaut de ces derniers et à une impressionnante mobilisation de la société civile internationale, les tentatives des pays industrialisés de limiter les analyses de la Cnuced sur la crise financière, les politiques macro-économiques, la propriété intellectuelle et les investissements, et de les orienter davantage vers les intérêts des pays industrialisés, ont été neutralisées. Les pays du Nord ont fini par baisser les bras, ne voulant visiblement pas porter la responsabilité de l’échec de la conférence.

Le document final réaffirme le mandat obtenu à Accra en 2008. Il confirme que la Cnuced est le point focal du système onusien pour le commerce et le développement et les questions y relatives que sont la finance, la technologie, les investissements et le développement durable. La déclaration fait référence à la crise financière et elle affirme qu’il faut réguler efficacement la finance internationale pour éviter de futures crises.

Déclaration de la société civile internationale