Engagement maximal pour une utilité minimale

2.6.2022
Communiqué
Le Conseil des États a lui aussi « dégainé » rapidement aujourd'hui : le Parlement veut sensiblement augmenter les dépenses militaires et refuse de voir que la meilleure prévention des crises exige une politique de paix mondiale.

Communiqué de presse d’Alliance Sud du 2 juin 2022

Engagement maximal de l’armée pour une utilité minimale

Après le Conseil national, le Conseil des États a lui aussi « dégainé » rapidement aujourd'hui : le Parlement veut sensiblement augmenter les dépenses militaires et refuse de voir que la meilleure prévention des crises exige une politique de paix mondiale, telle qu'elle a été esquissée par Alliance Sud.

« Alors que la sécurité humaine est menacée dans le Sud global surtout, la Suisse se concentre sur un réarmement insensé, qui apportera un bénéfice minimal avec un engagement maximal de moyens », commente Kristina Lanz, responsable de la politique de développement chez Alliance Sud, à propos de la décision prise aujourd'hui par le Conseil des États. Dans son analyse publiée aujourd'hui, elle montre la gravité de la situation dans le Sud global et l’absurdité des dépenses en milliards de francs consacrées à l'armée suisse, au vu des famines mondiales, des crises de la dette et de la déstabilisation politique.

Dans le contexte des crises globales actuelles, qui interagissent entre elles et se renforcent mutuellement, Alliance Sud appelle la politique suisse à s'engager davantage aussi dans la coopération internationale et dans le financement climatique. « L'accroissement précipité des dépenses militaires ne doit pas être l'occasion de rester les bras croisés dans d'autres domaines liés à la sécurité, comme la protection du climat ou la coopération internationale », avertit Kristina Lanz. Au contraire : la prochaine conférence sur l'Ukraine à Lugano et la candidature au Conseil de sécurité des Nations Unies obligent d'autant plus la Suisse à se souvenir de sa tradition humanitaire plutôt que de sa tradition de mercenaire.  

Pour tout complément d’information :
Kristina Lanz, responsable de la politique de développement chez Alliance Sud, tél. 076 295 47 46, [email protected]
Andreas Missbach, directeur d’Alliance Sud, tél. 031 390 93 30, andreas.[email protected]