Le coup d'état numérique : Internet est désormais régi par la loi du plus fort, celle des géants de la tech. Une menace pour la démocratie ? / Marie Beloeil... [et al.]

Libro
[...] Le lieu d’échanges, de débats, de partage des connaissances ouvert à tous a vécu. Le Net est désormais un espace régi par la loi du plus fort. Celle des géants de la tech – Google, Amazon, Facebook et Apple –, premiers représentants du “capitalisme de surveillance” décrit par la docteure en psychologie sociale Shoshana Zuboff [...]. Hégémoniques, surpuissants, ils aspirent les données personnelles, contrôlent les contenus et leur diffusion via les algorithmes qu’ils développent.

Pour cette chercheuse américaine, le coup d’État numérique a déjà eu lieu. Il s’agit désormais de le contrer. Et, même si le constat est sombre, même si “nous avons déjà perdu la bataille de la vie privée”, comme le rappelle le chercheur Michal Kosinski, même si les réseaux sociaux sont devenus un lieu de censure et de haine, il reste des raisons d’espérer : la Toile est peuplée d’outils qui peuvent servir à la contre-attaque citoyenne, le web peut redevenir ce bien commun qu’il aurait toujours dû être. À nous de nous en emparer. [Ed.]