Personnes déplacées dans leur propre pays : état des lieux concernant les personnes déplacées dans leur propre pays et des Principes directeurs adoptés à leur propos par l'ONU : brochure / élab. par Melik Özden ; [éd. CETIM]

Documenti elettronici
Bien qu’interdits par le droit international humanitaire et qualifiés par le Statut de Rome (Cour pénale internationale) comme un « crime contre l’humanité » (art. 7.2.d.), les déplacements forcés sont encore largement pratiqués de nos jours lors de conflits armés et dans diverses autres circonstances (mégaprojets, catastrophes, etc.). [...] Aujourd’hui on compte environ 25 millions de personnes déplacées
internes réparties entre 40 à 50 pays, alors que le nombre de réfugiés a diminué passant de 17 millions en 1992 à 8,4 millions en 2005. [...] La présente brochure a pour but de faire connaître l’évolution du débat et les mesures prises au niveau international, en particulier au sein de l’ONU, sur cette question des personnes déplacées. [Ed.]