Face à la crise économique, faut-il assouplir la réglementation bancaire ?