Agenda 2030 : passiamo ora all'azione!

Comunicato
Se la Svizzera vuole applicare l’Agenda 2030 delle Nazioni Unite, Cantoni e Confederazione devono iscrivere chiaramente la sostenibilità nel loro agire. La Piattaforma della società civile Agenda 2030 formula delle aspettative e si riorganizza.

Communiqué de la Plateforme Agenda 2030 du 6 juin 2019

Confédération et cantons doivent enfin passer aux actes

Il faut que les cantons et la Confédération inscrivent clairement leurs actions dans la durabilité, si la Suisse veut appliquer l’Agenda 2030 des Nations Unies. C’est une évidence en particulier pour la prochaine Stratégie de développement durable, que le Conseil fédéral désire adopter en fin d’année. Mais les buts et les critères de la coopération internationale 2021-2024 doivent aussi concorder avec l’Agenda 2030 de développement durable.

La société civile est une partenaire centrale dans la mise en oeuvre des 17 objectifs de développement durable, selon les Nations Unies. Lors de son assemblée des membres, la Plateforme Agenda 2030 de la société civile suisse a discuté de la manière dont elle peut faire entendre ses préoccupations dans ce processus.

Les deux délégués du Conseil fédéral au développement durable, Daniel Dubas et Jacques Ducrest, ont informé l’Assemblée des évolutions récentes et du Comité directeur désigné, qui conduit désormais le processus sur le plan fédéral. Guillaume de Buren, chef de l’Unité de développement durable du canton de Vaud, a présenté la mise en place vaudoise de l’Agenda 2030. Les membres de la Plateforme ont par ailleurs préparé leur réponse à la consultation sur le projet du Conseil fédéral en vue de la coopération internationale 2021-2024 et les travaux en vue de la Stratégie nationale de développement durable. Les recommandations formulées par la société civile il y a un an dans le rapport „La Suisse a-t-elle un développement durable ?“, ont fondé la discussion.

Plusieurs changements interviennent dans les instances de l’organisation faîtière. Dès le 1er septembre, Eva Schmassmann conduira la coordination de la Plateforme. Au travers d’Alliance Sud, elle a pris une part essentielle à créer et développer l’organisation et l’a marquée de son empreinte à titre de présidente durant les deux premières années. Pierre Zwahlen, qui représente les organisations d’aide au développement de Suisse latine en tant que porte-parole du federeso, lui succèdera à la présidence. Eva Schmassmann et Pierre Zwahlen assurent la Présidence ensemble jusqu’à fin août. Les membres ont exprimé une reconnaissance chaleureuse à Sara Frey, qui s’est acquittée de la coordination avec soin pendant la phase initiale. A titre de membres nouveaux, Luca Cirigliano et Martin Leschhorn Strebel ont été élus au Comité. Luca Cirigliano, secrétaire central de l’Union syndicale suisse, prend le relais de Zoltan Doka (Unia). Martin Leschhorn, directeur de Medicus Mundi Suisse, s’est impliqué fortement déjà pour élaborer le rapport mentionné plus haut „La Suisse a-t-elle un développement durable ?“.

La Plateforme Agenda 2030 rassemble plus de 40 organisations et faîtières issues de la société civile, agissant pour la coopération au développement, l’environnement, le genre, la paix, l’économie durable ainsi que des syndicats. La Suisse et 192 autres Etats membres de l’ONU ont adopté en 2015 l’Agenda 2030. Ce dernier comporte 17 objectifs de développement durable (ODD) et 169 cibles vérifiables, pour en finir avec l’extrême pauvreté et la faim, réduire les inégalités, préserver le climat et permettre un développement économique dans les limites de la planète. 

Quelques photos de l‘assemblée sont disponible sur le site web de la Plateforme à partir de 18h.

Pour d’autres renseignements :
Eva Schmassmann, coprésidente : 076 458 89 52
Pierre Zwahlen, coprésident : 079 615 44 33