Agenda 2030

Communiqué
9.7.2018

Grosse entrée sur la scène mondiale

Le 17 juillet la Conseillère fédérale Doris Leuthard va présenter à l’ONU à New York le rap­port suisse sur la mise en œuvre de l’Agenda 2030. Parallèlement, des représentants de la société civile parleront clairement de la tiédeur de la Suisse.
Communiqué
3.7.2018

Politique intérieure égal politique extérieure !

La société civile suisse - réunie dans la Plateforme Agenda 2030 – a présenté son rapport sur la mise en œuvre de l’Agenda 2030 en Suisse et par la Suisse. Il donne la réponse à la question « La Suisse est-elle durable ?».
Article global
24.6.2018

« Le débat sur l’inégalité est explosif »

L'Agenda 2030 perçoit le monde dans sa globalité. Les pays riches et les pays pauvres partagent en conséquence, de façon égale, la responsabilité de l’avenir de la planète. Interview avec la chercheuse Sabin Bieri du CDE de l'Université de Berne.
Article global
24.6.2018

Grande entrée en scène d’une Suisse frileuse...

Avec son rapport sur la mise en œuvre de l'Agenda 2030, la Suisse risque, à l’ONU, de donner un mauvais exemple aux pays qui prennent encore moins au sérieux la lutte contre la pauvreté et les inégalités.
Article global
24.6.2018

Le développement durable au coeur du pouvoir ?

La mise en oeuvre de l’Agenda 2030 est un casse-tête organisationnel. Elle donne donc du fil à retordre (également) à la Suisse. Qui doit assumer cette tâche au sein de l’administration ? Et quelles sont les compétences requises ?
Communiqué
20.6.2018

Le Conseil fédéral rend une copie bâclée

Le Conseil fédéral a adopté son rapport sur la mise en œuvre de l’Agenda 2030, qu’il présentera devant l'ONU à mi-juillet 2018. Aucune analyse sérieuse n’est faite des actions à entreprendre pour améliorer la mise en oeuvre des ODD.
Consultation
26.4.2018

Lobbying : Egalité de traitement pour tous

Alliance Sud s’engage pour l’égalité des chances, même dans le lobbying. Les représentants d’intérêts idéaux financièrement faibles ne doivent pas être défavorisés. Prise de position sur la proposition de la commission.
Article global
26.3.2018

« Un compromis bien suisse » serait désastreux

Un désaccord règne au sein de l’administration fédérale sur la question de savoir qui prendra la responsabilité de l’Agenda 2030. Il faut que ça soit un ancrage de haut niveau – par exemple via un délégué directement subordonné au Conseil fédéral.